6.12.16

tokyo #1 : ikebukuro, sugamo et le canal café

Je déclare officiellement le début du marathon d'articles sur mon voyage à Tokyo, j'en ferais donc à peu près un sur chaque jour de mon voyage pour à la fois détailler les quartiers que je visite mais sans trop non plus vous assommer avec un ou deux articles hyper longs. Je vais passer le jour de mon arrivée car clairement le trajet que j'ai fais c'est : aéroport-lit. Je vous le cache pas que quand je suis rentrée en France après mon voyage j'ai eu vraiment les boules, c'était dur de reprendre la vie quotidienne après 2 semaines aussi géniales.


Ikebukuro :
Quand j'habitais à Tokyo je venais rarement dans ce quartier, mais en passant 2/3h là bas j'ai pu découvrir quelques boutiques sympa que je vais vous lister ci dessous. La matinée a été dure : j'ai seulement dormi de 21h à 2h à cause du décalage horaire donc la fatigue a été présente tout le long de la journée. Direction donc la rue principale d'Ike (ca ira plus vite) vers Spinns, une boutique de fringues que je recommande, c'est pas cher et les vêtements sont cool, pas mal de basiques mais avec des coupes originales. Il y a un grand portant avec des vêtements vintage qui sont pas chers, j'étais comme une gosse.
Ensuite direction le Alpa Sunshine City, un centre commercial avec vraiment beaucoup mais beaucoup de boutiques de vêtements. Je n'ai qu'en tête 2 boutiques (Niko and... et Sevendays=Sunday) où j'ai acheté des choses plutôt chouettes mais je sais que je suis entrée dans pleins de boutiques cools dont la boutique Pokemon.
Pour le déjeuner je suis allée à Kura Sushi, un restaurant où l'assiette de 2 sushis est à 100 yens, donc très abordable, j'y ai mangé pour - de 10€. Le menu est disponible en anglais et c'est un "kaiten sushi", cela signifie que les sushis arrivent à notre table par des rails et on commande sur une tablette en face de notre siège. J'ai fait une petite halte au Parco juste à coté de la station de train où on trouve pas mal de boutiques sympas aussi, mais un peu cher.

Sugamo :
À 2 stations de JR (train) d'Ikekuburo. La visite de ce quartier est vraiment vite fait, en une bonne heure, car ce qui vaut le coup c'est la Jizo dori : une rue commerçante à moitié piétonne avec pleins de vendeurs de gâteaux en tout genre et de vêtements pour vieux, dont la culotte rouge, symbole de ce quartier qui est censée porter bonheur. Très bonne idée de se balader en fin d'après-midi ici pour se calmer après le vacarme d'Ikebukuro. (en effet c'est "infernal" toutes les boutiques ont des espèces de "crieurs" qui hurlent dans la rue pour attirer du monde + de la musique à fond)
Je crois que c'est un de mes quartiers favori à Tokyo, je me pose toujours sur des bancs avec de quoi grignoter pour voir les passants défiler. Ce qui est "connu" dans ce quartier c'est un temple où les gens lavent une statue avec de l'eau et frotte les parties de son corps qui symbolisent les endroits où ils ont mal et ils sont censés être guéris. Je trouve ça tellement génial, ça existe vraiment qu'au Japon ce genre de pratiques.


Le Canal café à Iidabashi :
Vu qu'il était encore tôt, j'ai un peu automatiquement viré sur Iidabashi, le quartier où j'habitais avant.
J'ai juste décidé de me poser un peu au Canal café, un café et resto sur la rivière. Un cadre très sympa avec les trains qui passent en face. Bon clairement c'est pas donné : 5€ pour un soda.. mais bon on paye le cadre.. (excuse de pigeon) J'ai pas voulu visiter tout le quartier car je prend une journée entière plus tard dans la semaine pour me balader là bas. Je suis aussi passée par le centre commercial Ramla où on trouve quelques petits corners qui vendent des choses diverses comme de la papeterie.


Lire l'article #2

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire