15.12.16

tokyo #10 : shimokitazawa et jiyugaoka

Aujourd'hui j'avais envie de sortir des sentiers battus et de partir à la découverte pure et dure de quartiers que je ne connais pas. Direction donc l'ouest de Tokyo vers 3 quartiers.


Shimo-kitazawa :
Quartier un peu "friperies" (enfin j'appelle pas ça une friperie des boutiques qui vendent des fringues de seconde main plus cher que des vêtements neufs dans d'autres boutiques..) assez sympa, on trouve un énorme Muji où j'ai fait ma grosse lourdingue pour avoir les réductions de 8% correspondant à l'exonération des taxes quand on est touriste (faut montrer son visa, chose que je n'ai pas car pas envie de me trimbaler mon passeport avec moi..), au final c'est avec une victoire et presque 4€ d'économie (ptdr) que je décide d'aller découvrir ce quartier.
J'y ai trouvé un WeGo vintage, où on trouve un rayon énorme de fringues de seconde main pour un prix raisonnable. J'ai découvert aussi une friperie vraiment pas chère, micmo.
La friperie connue du coin c'est Flamingo, mais les prix comment dire.. c'est un peu de l'abus.
Le Toyo department store est un ensemble de boutiques dans un espèce de garage très sympa, mais pareil toujours la notion de prix abusé reviens.
D'autres boutiques sympas que j'ai découvert : Juxtaposition, Bazztstore et New York Joe.
Pour conclure sur ce quartier je vous préviens juste de pas y aller en pensant faire des affaires monstrueuses comme dans les fripes à Paris. Au final j'ai réussi à me trouver un petit pantalon de tailleur pour 9€ mais le ratio temps passé/achat est pas terrible. Mais c'est quand même sympa de s'y balader, de préférence en fin de journée car peu de boutiques ouvrent avant 11h voir 12h.


Sagen-jaya :
Petit quartier quasi inconnu des guides touristiques et autres blogs de voyages.
J'y suis allée entre autre pour visiter la Carrot Tower, une tour orange qui propose un observatoire au 26ème étage GRATUIT (on note l'absence de dépense dans les points de vue depuis le début de mon voyage). Gros échec car la vue est réservée aux clients du café qui se trouve à l'étage.
Petite balade dans les alentours et je fini par tomber sur une ruelle remplie de petits restos pas chers du tout où j'ai réussi à manger des gyozas et une croquette de pomme de terre pour à peine 3€.
Le reste du quartier n'a pas grand intérêt, ou alors je suis allée aux mauvais endroits..


Jiyugaoka :
Pour finir la journée j'ai décidé d'aller dans le quartier élu le plus agréable pour y vivre à Tokyo.
J'ai beaucoup marché sans vraiment m'arrêter dans des boutiques mais je peut noter Coucou, une boutique qui vend tout à 300 yens, un peu dans le même style qu'Hema. Ce quartier est rempli de petites rues piétonnes avec pleins de boutiques de déco comme Today's special (donc difficile à ranger dans la valise tout ce qui est décoration..) Je recommande de se balader dans une des rues principale piétonne où on trouve des bancs et pleins de petits cafés pour se poser en fin de journée. Ce quartier je le recommande en semaine, et non le week-end comme moi j'ai fais car il y a vraiment beaucoup de monde, surtout des familles. Par contre je n'ai croisé presque pas d'étrangers.

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire